à la municipalité

Roberto Di  CapuaRoberto Di  CapuaLe PSIG de Bussigny présenteListe n° 1Liste n° 1

Actualités

Agenda

Qui sommes-nous ?

Fondé en 1985, le PSIG rassemble des membres du parti socialiste, des Verts, ainsi que celles et ceux qui ont une sensibilité de gauche.

Le PSIG est au service de tous les Bussignolais afin d’agir – avec eux – en faveur d’une bonne qualité de vie. Lors des précédentes législatures, l’influence du PSIG a été déterminante pour des réalisations telles que le CRAB (centre de rencontre et d’animation), la cantine scolaire, le Défi (soutien aux chômeurs), la maison de la petite enfance, les logements subventionnés, les fêtes « Vivre ensemble », l’harmonisation des horaires scolaires, l’allongement du congé paternité (des employés communaux), la présence d’un travailleur social de proximité, la CCSE (Commission consultative Suisses-Etrangers)…

A moyen terme, notre commune accueillera de nouveaux habitants dans des quartiers à bâtir situés, entre autres, à l’ouest de son territoire. Dans cette perspective, le PSIG veut maintenir les acquis et renforcer les actions en faveur de la jeunesse, du logement, des transports publics, de l’intégration et de la solidarité ; l’aide à la personne, l’affermissement des liens sociaux, la lutte contre l’incivilité ou le développement durable font également partie des thèmes incontournables pour ces prochaines années afin que Bussigny puisse passer sereinement d’un grand village à une petite ville.

Notre programme

Bussigny va continuer à se développer ces prochaines années et de nouveaux quartiers verront le jour. Les axes principaux pour le PSIG sont :

Municipalité

Pendant la législature à venir, 2021 – 2026, nos trois Municipaux Patricia Spack IsenrichEric Zingre et Catherine Calantzis Robert vont réaliser de nombreux projets dans l’intérêt des habitants de notre magnifique ville de Bussigny.

Nos élu·e·s

Activités du PSIG

L’activité principale du Conseil communal est de débattre des préavis présentés par la Municipalité. Toutefois, les groupes, ou les conseillers à titre individuel, ont la possibilité de demander à la Municipalité d’étudier ou d’entreprendre de nouvelles actions. Ces propositions se font par le biais de postulats, de motions ou d’interpellations, qui, pour autant qu’elle soient soutenues par le plénum, doivent être étudiées par la Municipalité. Au cours de cette législature et de la précédente, le PSIG a déposé les textes suivants: