Nos candidats à la Municipalité

Home / Nos candidats à la Municipalité

VOTEZ LA LISTE N° 1 !

Candidats Municipalité

Nos trois candidat·e·s qui se présentent pour la législature 2021 – 2026 à la Municipalité pour le groupe du PSIG.

Catherine Calantzis Robert, 50 ans, conseillère communale depuis 2011 à Bussigny au sein du PSIG et membre des Verts de l’OL. Lors de mon entrée au conseil communal, j’ai immédiatement intégré la commission des finances, dont je suis toujours membre. Cela m’a permis de très rapidement comprendre les enjeux particuliers de Bussigny, de sa région et également de comprendre d’une manière générale le fonctionnement d’une commune.

J’ai un doctorat de biologie que j’ai effectué en collaboration entre l’université de Genève et l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique) de Dijon. J’ai ensuite co-dirigée une entreprise de paysagisme et je me suis finalement mise à mon compte dans le management de projet d’aménagement extérieur.

J’ai toujours été très intéressée par la politique, et c’est en 2008 que j’ai décidé de me lancer activement en intégrant le comité des Vert·e·s de la côte puis celui de Vert·e·s de l’ouest-lausannois. A la naissance de mon premier enfant, j’ai pris la décision de me consacrer à élever mes enfants et de m’engager politiquement au sein de ma commune. Par la suite, je me suis impliquée également auprès de différentes associations et collectifs. Il m’est primordiale de m’engager pour améliorer notre quotidien, mais surtout m’investir pour protéger l’avenir.

C’est la raison pour laquelle je me présente aujourd’hui à la municipalité. Les différentes compétences que j’ai acquises durant mon parcours d’étude, professionnel, politique et associatif m’ont préparé pour ce grand défi. Le développement durable soutenu par les Vert·e·s est la pierre angulaire autour duquel s’articule tous les sujets de notre quotidien : urbanisme, mobilité, énergie, économie, finance.

Passant de village à ville depuis peu, Bussigny est à une croisée des chemins où chaque décision impacte directement sur le quotidien de chacun. Ma vision pour Bussigny passe par un urbanisme végétalisé et convivial, un développement de la mobilité douce et des transports publics, l’encouragement à la consommation de proximité pour soutenir les artisans, commerçants et producteurs locaux, l’incitation à la production et à l’utilisation d’énergie renouvelable et préserver des finances communales saines.

Je suis une optimiste et je pense qu’il y a une solution durable et respectueuse à chaque problème. Je suis prête pour m’investir au sein de la municipalité afin que Bussigny devienne une ville durable pour le bien de tous.

Eric Zingre, 45 ans, enseignant à Bussigny depuis 1998 et conseiller communal dans le groupe du PSIG depuis 2011, en tant qu’Indépendant de gauche. J’ai été membre de la nouvelle commission permanente du Développement territorial dès 2011, jusqu’à aujourd’hui. Je me suis particulièrement engagé dans le Conseil dans le thème de l’urbanisme, militant pour une limitation de la densité et une harmonie des constructions. Il reste à mon avis encore de nombreux points d’amélioration dans ce domaine.

En parallèle, je fais partie du groupe Mobilité du PSIG, et j’ai œuvré pour tenter d’améliorer et de sécuriser la circulation à Bussigny, pour les plus vulnérables en particulier : cyclistes, piétons et enfants sur le chemin de l’école. J’ai travaillé à un projet de Ville jouable, en collaboration avec les services communaux concernés, dans le cadre de mon mandat au sein du Conseil d’Etablissement. Je voudrais le mener à terme et réaliser d’autres idées encore dans le domaine de la mobilité (itinéraires de mobilité douce hors circulation, apaisement du trafic, repenser les transports publics locaux).

En 2019, j’ai été élu Président du Conseil communal et j’ai dû affronter les difficultés que la pandémie a apportées. J’ai eu l’occasion de mieux connaître encore le fonctionnement de la Commune et de ses services. Le rôle du président amène à prendre des décisions en concertation avec les autres groupes politiques locaux. Mes capacités dans ce domaine ont été saluées. On me dit battant, mais à l’écoute.

Ces dix ans au Conseil m’ont beaucoup apporté, mais j’ai aussi été confronté aux limites de l’action du Conseiller. Aujourd’hui, je me sens prêt à me consacrer davantage à la Commune, à y prendre des responsabilités. Candidat à la Municipalité, j’aimerais travailler au bien de toutes et tous, pour une commune plus végétalisée, plus durable et plus proche de ses citoyen·ne·s.

Patricia Spack Isenrich, 47 ans, à Bussigny depuis bientôt 17 ans.

J’exerce la profession d’avocate et voilà dix ans que je suis Conseillère communale. Dans le cadre de cette activité, j’ai pu faire partie de différentes commissions techniques et depuis 5 ans, je suis membre de la Commission de Gestion. J’ai eu l’occasion de présider cette dernière commission et j’ai également été Présidente du Conseil communal.

Depuis quelques années, je suis la Présidente du PSIG et membre du comité du Parti Socialiste de l’Ouest lausannois.

L’ensemble de ces expériences m’ont permis de bien connaître les interlocuteurs et le fonctionnement des différents organes de la commune, d’être à l’écoute, faire des propositions, trouver des compromis et travailler avec les différentes forces politiques représentées.

J’ai aussi été bénévole pendant près de dix ans auprès de l’Asloca à Morges et juge-assesseur représentant les locataires auprès de la Commission de conciliation durant huit ans. Cela m’a permis de voir combien un logement est important pour chacun et comment il peut être précaire parfois.

Depuis toujours, je suis habitée par des convictions profondes de justice économique et sociale, égalité, solidarité, transparence et démocratie participative. Un environnement sain est indispensable à la vie et il est également indispensable selon moi de protéger et valoriser la nature, améliorer le cadre de vie des espèces végétales et animales et protéger la santé des personnes.

Ma persévérance, ma force de travail et ma rigueur sont un atout pour la Municipalité et les Bussignolais qui font face à des enjeux de taille : une population croissante qui ne doit pas perdre sa qualité de vie, des entreprises locales et des commerces qui doivent conserver leur attractivité, une mobilité douce ainsi que des transports publics qui doivent être améliorés, un urbanisme qui doit favoriser les rencontres et la convivialité.

Avec mes colistiers Eric Zingre et Catherine Calantzis Robert, nous formerons une équipe soudée. Unis par des valeurs communes, nous pourrons mener une politique solidaire, durable et responsable dans l’intérêt de chacun-e des Bussignolais afin de se sentir bien dans notre commune. Je vous remercie par avance pour votre soutien le 7 mars prochain et vous invite donc à voter la liste du PSIG.