Pour une bibliothèque communale ouverte et vivante !

Home / Pour une bibliothèque communale ouverte et vivante !
Pour une bibliothèque communale ouverte et vivante !

Pour une bibliothèque communale ouverte et vivante !

Nous sommes aujourd’hui près de 9’000 habitants et bientôt 10’000 d’ici une poignée d’années.

Pour ceux qui avaient encore un doute, Bussigny est une ville.

Lorsqu’on s’installe dans une ville, il y a les commerces, les cafés pour échanger avec d’autres habitants au quotidien et il y a … la bibliothèque communale !

La bibliothèque, c’est le lieu où les enfants comme les adultes de tout âge vont chercher des livres mais pas que…

C’est un lieu de rencontre et d’échange ou toute la diversité de la commune y est représentée.

Les adultes apprécient de pouvoir aller à la bibliothèque et se faire conseiller des lectures, récentes qui plus est, de participer au cercle de lecture qui permet d’échanger sur leurs dernières lectures quels que soient leurs goûts littéraires.

Pour beaucoup de parents, La bibliothèque est le premier lieu où, avant que les enfants soient scolarisés, parents et enfants se rencontrent, font connaissance avec des Bussignolais.

Les enfants au fil des années s’approprient ce lieu pour se rencontrer, échanger des lectures et dévorer des tonnes de livres. Ils peuvent participer aux nombreuses animations organisées les mercredis après-midi : pour rappel, ils ont pu découvrir le braille avec une personne non voyante, redécouvrir le Petit Prince en plusieurs langues, lu par des Bussignolaises et un Bussignolais, il y a un club de scrabble, on peut même y apprendre à tricoter…

Les samedis, les lecteurs travaillant à plein temps, peuvent profiter d’emprunter des livres, les parents prendre le temps avec les plus jeune de choisir des lectures, il y a les bébés lecteurs du samedi qui permettent d’initier les plus petits à la lecture.

Quelques chiffres : il y a 2’408 personnes inscrites à la bibliothèque dont 528 adultes.

En 2018, provenant pour beaucoup de jonchets, la commune s’est enrichie de 40 nouveaux lecteurs.

621 personnes ont participé aux animations de la bibliothèque, dont 94 pour les bébés lecteurs du samedi matin. (Tous ces chiffres sont tirés du rapport de gestion p76-78)

Comme toutes les autres prestations culturelles à Bussigny, Cinéma pour petit et grand, Concert, la bibliothèque a étoffé son offre grâce à de nombreux bénévoles, bénévolat auquel participent les deux employées communales, d’ailleurs.

A la rentrée 2019, il ne restera plus que 3 bénévoles. Dans son rapport de gestion, la Municipalité parle d’un avenir préoccupant de la bibliothèque communale. Elle a fait le choix d’augmenter de 30% le taux de travail de la bibliothécaire scolaire et de son assistant, employés cantonaux, pourcentage qui devra se faire au bénéfice de la bibliothèque communale mais pour l’instant aucun engagement n’est prévu au niveau du personnel communal. Elle émet l’intention de momentanément conserver ses prestations tout en décidant de fermer la bibliothèque le samedi. Ce manque de personnel va également péjorer les offres d’animation.

Samedi passé, j’ai rencontré des lecteurs abasourdis par la nouvelle de la fermeture du samedi, m’expliquant que cela signifiait pour eux de ne purement et simplement plus pouvoir emprunter de livre dorénavant. Une pétition a été mise en ligne par un citoyen lecteur qui a récolté en moins d’une semaine 245 signatures.

Le monde change, et Bussigny n’est plus un village mais une ville. Il n’est pas envisageable de rogner les prestations de notre bibliothèque alors que la population augmente !

Pour une ville de qualité, pour un service de qualité, notre Bibliothèque doit à ses habitants de se professionnaliser.

Ainsi, j’invite la Municipalité à étudier la meilleure façon de doter notre bibliothèque de la quantité de personnel communal adéquat pour garder l’ouverture de la bibliothèque communale du lundi au jeudi et le samedi matin, de rallonger les heures d’ouverture en semaine et de faire en sorte qu’à travers ses nombreuses animations, la bibliothèque continue à être un lieu de rencontre, d’échange, d’ouverture pour l’ensemble de notre population.

Notre ville se doit de ne pas seulement d’être durable mais se doit aussi d’être culturelle.

Je souhaiterais que ce postulat soit directement envoyé à la municipalité.

Merci de votre attention

Catherine Calantzis Robert